Planter un arbre fruitier

Étape 1
Choix de l’arbre fruitier.

Dans les petits jardins, les arbres à basse tige ou les arbres en espalier ( des fruitiers palissés contre un mur) conviennent le mieux. Les demi-tiges peuvent être plantés dans une pelouse ou au bord d’une bordure ou d’un potager. Dans un pré ou sur un terrain plus vaste, vous pouvez planter des arbres à haute tige. Choisissez les fruits que vous préférez. Les poires sont de grands fruits, les baies et les framboises sont de petits fruits.  Si vous aimez les oiseaux dans votre jardin, sachez que les arbres fruitiers et les petits fruits en particulier sont des friandises pour les oiseaux. Tenez aussi compte de la fécondation et de la cueillette des arbres fruitiers. Informez-vous à ce propos auprès de Floralux.

Étape 2
Cherchez un bon emplacement dans le jardin pour planter l’arbre fruitier.

Tenez compte du fait que la plupart des arbres fruitiers n’aiment pas un sol trop humide. Sachez aussi qu’un arbre fruitier se plaît davantage dans un endroit ensoleillé ou au moins protégé. Renseignez-vous à ce propos auprès de

Étape 3
Taillez l’arbre fruitier avant la plantation.

Dès que vous avez planté l’arbre fruitier, vous pouvez le tailler. Taillez  la tige principale jusqu’à 2/3 de sa longueur ; les rameaux peuvent être taillés jusqu’à 1/3 de leur longueur. Taillez systématiquement au-dessus d’un bourgeon tourné vers l’extérieur.

Étape 4
Plantez les arbres fruitiers en automne.

Vous pouvez planter les arbres fruitiers à partir d’octobre jusqu’en mars. Pendant cette période, les plants ne portent pas de feuilles. On dit qu’ils sont en repos végétatif. Il vaut mieux les planter s’il ne gèle pas. C’est pourquoi le mois de novembre est la période idéale pour la plantation.

Étape 5
Creusez un trou assez profond et large.

La profondeur de plantation est déterminante pour la fécondité de l’arbre fruitier. Un arbre fruitier planté à une mauvaise profondeur (trop profondément), forme trop de racines. Ainsi, il pousse trop fort et porte moins de fruits. En règle générale, on dit que la racine la plus haute doit se trouver à une profondeur de 5 centimètres.

étape 6
Enfoncez un tuteur pour supporter l’arbre fruitier.

Enfoncez le tuteur dans le trou de plantation avant de planter l’arbre et de remplir le trou de plantation. Si vous enfoncez le tuteur au moment de  planter l’arbre, vous éviterez d’abîmer le système radiculaire. Veillez à ce que le tuteur soit enfoncé du côté où le vent est le plus fort, donc côté ouest. Le tuteur ne peut pas toucher le tronc.

étape 7
Mettez l’arbre fruitier dans le trou de plantation et rebouchez le trou.

Mélangez la terre retirée avec un améliorant de sol. Ensuite, plantez l’arbre dans le trou que vous remplissez de la terre améliorée. Enfin, accrochez l’arbre à son tuteur à l’aide d’un lien en caoutchouc en forme de 8.

Astuces
  • Si vous avez l’intention de planter plusieurs arbres fruitiers, vous devez respecter une distance de plantation. Informez-vous à ce sujet auprès de Floralux.
  • Au début du printemps, vous pouvez apporter des engrais supplémentaires.