Venice Violin

Très tendu, le jeune compositeur attendait impatiemment le carnaval magique de la ville flottante. Enchanté, le jeune compositeur regardait l’appontement  en bois altéré où des gentilshommes vénitiens valsaient sur la musique splendide des violons. Leur visage était caché derrière des masques mystérieux. Ils faisaient valser leurs habits bleu foncé et vert foncé dans l’air. Le spectacle faisait penser le jeune compositeur à la danse de plumes colorées de paon dans l’air.